Quelques astuces quand vous faites du pain maison

Quelques astuces quand vous faites du pain maison

mars 19, 2021 0 Par Niko
5/5 - (1 vote)

A force de faire du pain depuis quelques années, et pas seulement depuis le confinement, j’ai appris quelques trucs que je vais partager avec vous. C’est en vrac, ce n’est pas un mode d’emploi, mais ça aide à faire du pain correct (qui n’égalera pas le pain d’un bon boulanger, entendons nous bien). J’utilise des noms qui ne sont peut-être pas les bons, n’hésitez pas à me corriger dans les commentaires, ils sont là pour ça.

L’ordre des ingrédients

Avant de préparer ma pâte, je mélange la levure à l’eau, que je prends à température ambiante ou un peu plus chaude (maxi 30°), afin d’activer la levure. N’utilisez pas d’eau froide, sinon vous allez galérer pour faire monter votre pain. Je laisse poser 10/20 minutes avant d’ajouter la farine et l’huile (huile facultative).

Je pétris (perso je fais au robot, mais vous pouvez le faire à la main) et laisse poser la pâte une quinzaine de minutes SANS AJOUTER DE SEL.

Après ces 15 minutes, j’ajoute le sel et je relance pour 5/10 minutes de pétrissage.

La première levée

le travail de la pâte à pain est un art

Pour bien faire monter la pâte, il faut une certaine température. En hiver, la pâte a tendance à moins monter, ce qui fait un pain plus compact. Si vous ne voulez pas d’un pain compact, j’ai une astuce :

Je remplis ma bouilloire électrique d’eau, je la fais chauffer jusqu’au déclic, et je la mets dans le four. A côté de celle-ci, je pose le pâton dans un saladier huilé et recouvert d’un film alimentaire et je laisse monter une heure. Normalement votre pâton aura facilement doublé de volume, sans devoir laisser votre four allumé ou votre chauffage à fond. Economique et tout aussi efficace.

La seconde levée

Une fois mon pâton bien gonflé, il faut dégazer la pâte, et la former. Pour obtenir un beau pain, il faut « construire la tension » sur le dessus de la pâte. Pour cela, je glisse mon pain sur ma planche à découper, en faisant en sorte qu’il accroche légèrement. Je fais un quart de tour, et je recommence. Vous verrez que la pâte se tendra (comme Natasha) et vous pourrez à ce moment donner la forme que vous voulez à votre pain (rond, c’est plus facile).

Une fois le pain prêt pour sa deuxième pousse, je le dispose dans un moule fariné, et je le couvre d’un torchon (propre). Parfois je le saupoudre de farine avant, parfois pas. Et je le remets dans le four, après avoir refait chauffer ma bouilloire, mais cette fois pour 30/45 minutes, pas plus, sinon il risque de retomber.

La cuisson

un pain qui a eu une belle grigne avant la cuisson

10 minutes avant d’enfourner mon pain, je vide le four (faut pas laisser la bouilloire qui risque de ne pas apprécier), et je préchauffe à 240° SANS CHALEUR TOURNANTE. La forte température aide à avoir une belle croûte croustillante. Dans mon four, je glisse un ramequin plein d’eau, qui apportera une hydratation pendant la cuisson. Me demandez pas à quoi ça sert, depuis que je le fais, mon pain est meilleur, alors je continue.

NB : ne mettez pas la chaleur tournante, le pain n’aime pas les tournantes.

Quelques secondes avant d’enfourner, je fais une belle grigne à mon pain, afin de réduire le risque qu’il n’explose, et qu’il soit bien joli. La grigne, c’est le coup de rasoir que mettent les boulangers, chacun a sa propre technique, j’utilise un couteau TRES coupant et fin pour la faire, pratiquez au moins une incision à 45° environ, mais vous pouvez en faire plusieurs, certains savent même dessiner en grignant.

Une fois cuit

Une fois cuit, je sors le pain du four et je le démoule et le dépose sur une grille métallique (un dessous de plat) pour le laisser refroidir.

Si j’ai d’autres trucs, je ferai une mise à jour, et si vous voulez plus de trucs, j’avais écrit ces 2 articles qui peuvent compléter :

PS : je rappelle que je ne suis qu’un amateur, il est fort possible qu’un professionnel lisant ceci fasse une attaque, mais c’est mes petits trucs, et en général mon pain est plutôt bon.

PPS : pour les amateurs de pain maison encore plus croustillant, il est nécessaire de vous équiper d’un bon grille-pain, allez jeter un oeil à cet article qui vous aidera à faire le bon choix.

Pour les pressés

Si vous avez envie de manger votre pain rapidement, il est possible de zapper complètement la pousse, et donc de le mettre au four dès qu’il est pétri. Dans ce cas, mettez le à four froid, il montera (beaucoup moins) pendant que le four chauffe. Ca vous fera un pain à la mie assez serrée, mais plutôt bon quand même.